Bayonnades Rétrospective Pack 1

Pour celles et ceux qui auraient raté des articles sur les Bayonnades, je vous ai préparé ici une petite rétrospective qui sera publiée sur quelques semaines.

Nous allons commencer par de véritables acteurs de « Bayonnades », c’est-à-dire des personnages qui faisaient partie du décor du carreau des Halles dans les années 70 et 80.

Souvent hauts en couleurs, leur sens de la répartie n’avait d’équivalent que leur mauvaise foi.

Chicaneurs mais au grand cœur, toujours râleurs mais jamais tricheurs, parfois sévères mais toujours sincères, bref des Bayonnais !

Riton le livreur de choc !

En ce matin de juin 1978, le carreau des Halles a l’aspect d’une énorme fourmilière, et pour cause, nous sommes samedi c’est-à-dire jour de grand marché…

Riton la catastrophe ambulante !

Suite à sa célèbre (tentative de) livraison d’une palette de tomates au Printafix, assortie de multiples préjudices de moindre importance subis par le patron de notre Riton…

Bayonne 1981 Une star est née !

Dans les cafés Bayonnais (alias Chapelles) il n’est pas rare que certaines personnalités, toujours hautes en couleurs, passent autant de temps que les patrons des établissements eux-mêmes !

Les 2 gardiens du « Temple »

Saviez-vous que les Halles de Bayonne qui ont précédé celles d’aujourd’hui, disposaient d’un poste de police ainsi que de toilettes publiques ? Ces deux endroits étaient confiés à deux personnages incontournables…

Patxi et le stock américain

Un beau matin au Clou, Lucien s’invite à la table de Patxi…

Norbert chez le “Clopologue”…

En ce beau matin de mai, Patxi rencontre Norbert de Michecuite sur le quai Galuperie…

Vous venez de lire “Bayonnades Rétrospective Pack 1”

Si cette publication vous a plu, n’hésitez pas à le partager, c’est l’objectif premier des Bayonnades… le partage !

ABONNEZ-VOUS C’EST GRATUIT ! (Haut de la colonne de droite)

Ça c’est passé en décembre à Bayonne…

Profitons de ce mois de décembre pour faire une petite rétrospective sur ce qu’il s’est passé à Bayonne en décembre justement entre 1960 et 1980.

Il s’agit là d’une petite sélection des multiples événements et autres nouvelles importantes (ou pas) qui ont défrayé la chronique, et suscité des commentaires souvent hauts en couleurs !

1980 : Le 16 décembre l’émetteur de la Rhune est doté de la couleur, le journal de TF1 est retransmis depuis Saint-Jean-de-Luz par Jean-Claude Bourret.

1979 : La pibale se négocie à 120 Fr. le kilo et on trouve la portion à 30 Fr. au restaurant.

Pibales (ou Civelles)

1978 : la municipalité projette l’achat d’un terrain à Villefranque pour y installer les gens du voyage de Sainte-Croix.

1977 : Suite à une grève de l’EDF, les pompiers interviennent à de nombreuses reprises pour délivrer des habitants coincés dans les ascenseurs à la ZUP.

La ZUP

1976 : Inauguration de la Chambre de Commerce de Bayonne aux Allées Marines, de la piscine de Lauga, et du club Léo Lagrange à Mousserolles.

1975 : Le docteur Grenet est hospitalisé suite à un coup de pala volontaire lors d’une partie au trinquet de l’AB.

1974 : Incendie au magasin radio vallée. 100 millions d’anciens francs de dégâts.

1973 : La mairie envisage la transformation en rues piétonnes des rues Orbe, Port-Neuf, de La Monnaie et Lormand.

1972 : Conférence de Jean Dauger sur Roger Nimier.

Jean Dauger

1971 : Pose de 440 parcmètres. Tarif : 1/2heure à 0,50 Fr, heure à 1Fr. Prix de l’amende 10 Fr. Monsieur Duhau réclame (déjà) l’interdiction des voitures en centre-ville.

1970 : Inauguration de la piscine de la ZUP.

Dans les années 60

1969 : Près d’un Bayonnais sur trois victimes de la grippe de Hong Kong.

1968 : Bayonne compte 45 175 habitants.

1967 : On envisage de construire une caserne de pompiers à Glain.

Ancienne caserne des pompiers rue Jacques Laffitte – Photo envoyée par Michel LACOSTE

1966 : Au stade Saint Léon, match international espoir à XIII, France Grande-Bretagne 7-4. Les Français terminent à 12, les Britanniques à 11.

1965 : Plus de 100 fermes sont isolées après des débordements de l’Adour et de la Nive.

1964 : Inauguration du gymnase des Chérubinots au Baltet.

1963 : Mgr Jean-Pierre Vincent est nommé évêque de Bayonne.

1962 : Bénédiction de la chapelle Sainte-Croix.

1961 : C’est le jeudi 8/12 vers 0h30 que les établissements Dussarat à Bayonne sont plastiqués pour la 2ème fois.

1960 : Pour les fêtes de fin d’année, la rue Thiers anticipe bien involontairement, en transformant la rue en Venise avec des gondoles dans les arbres, et un pont Rialto plus vrai que nature en plein milieu. Quelques heures après la fin de l’installation de véritables trombes d’eau s’abattent sur Bayonne.

Important !

Si vous aussi avez des anecdotes ou des témoignages que vous souhaitez partager, contactez-moi directement : andre@bayonnades.fr

Parlez-en autour de vous et aidez-nous à recueillir cette part de notre patrimoine que nous nous devons de transmettre.

Je vous en remercie vivement par avance !

Si vous souhaitez soutenir Les Bayonnades en devenant adhérent, c’est par ici !

Haut de page