Bayonnades

Bienvenue sur la section dédiée aux Bayonnades !

Même si de nos jours elle conserve son charme et son esprit bon enfant, notre Bayonne était bien différente jusqu’au début des années 80, et plus particulièrement dans et autour des Halles, véritable cœur de notre ville de cœur…

Eh oui, l’âme bayonnaise telle qu’on l’a connue et ressentie à l’époque, était constituée de personnages hauts en couleurs à la gouaille inénarrable, courageux et travailleurs (pour la plupart).

Beaucoup d’entre eux avaient beaucoup souffert durant la guerre ce qui les rendait naturellement aussi sensibles que réactifs à toute « provocation ». 

Chicaneries, chamailleries, tracasseries n’étaient pas rares, tout comme les médisances et autre critiques acides n’étaient jamais méchantes, elles visaient surtout à arracher un sourire à l’interlocuteur.

Il y avait parmi cette population bayonnaise quelques fainéants notoires à qui l’évocation du mot travail provoquait une forte urticaire, sans oublier les piliers de bistrot invétérés tout aussi notoires que les précédents, qui complétaient le tableau et s’attiraient fatalement les foudres des autres, ce qui d’ailleurs ne les perturbait pas le moins du monde !

Mais au-delà de cette atmosphère, il y avait autre chose… Derrière cette façade un peu farouche, ils avaient de grands cœurs, un indiscutable humour et des liens solides les unissaient, d’où résultait une entraide beaucoup plus forte que de nos jours.

Et puis il y avait le… « Bayonnais », langage utilisé par tous, dont de nombreux termes et expressions sont aujourd’hui tombés aux oubliettes !

Et c’est bien l’objet de cette section du site que j’ai baptisée « Bayonnades », l’objectif étant de faire (re)découvrir aux nouvelles générations le « parler » de l’époque !

Pour réaliser cette section, je me suis appuyé sur des textes anciens, et des archives datant du tout début du XXème siècle, dont certains fournis notamment par Jacques Lassus et Beñat Auriol que je remercie vivement, documents auxquels j’ai rajouté les archives familiales ainsi que mes propres souvenirs d’enfant des halles et du Petit Bayonne.

Je tiens à remercier également les centaines de personnes qui ont apporté leur contribution sur la page Facebook dédiée à l’histoire des Halles de Bayonne.

Je vous livre donc ces Bayonnades à partir d’aujourd’hui, sous la forme suivante : Terme d’époque / Traduction* / Phrase en situation.  

*Bien entendu certains de ces termes et expressions peuvent avoir plusieurs significations.

Notez bien que de nouveaux « packs de Bayonnades » seront régulièrement publiés sur ce site.

Pour conclure, je tiens tout de même à préciser que ces termes et expressions étaient loin de se limiter aux remparts, mais comme cette page est dédiée à Bayonne…

Allez, amusez-vous bien et adishats, adio, adiou !

N’oubliez pas de vous abonner (gratuitement) pour recevoir directement par email les nouvelles “Bayonnades”…