Le Quai Dubourdieu des années 70

Aujourd’hui, et suite à des questions posées sur cette page, nous allons faire un point rapide sur les commerces existants sur le Quai Dubourdieu dans les années 70.

Comme je l’ai détaillé dans un précédent article, les restaurants n’étaient pas légion dans le quartier des Halles, et le Quai Dubourdieu n’échappait pas à cette règle, jugez plutôt…

Si l’on part du Pont Marengo vers le Pont Mayou, l’on y trouvait dans l’ordre :

1. « Le Bazar Central » véritable institution du Bayonne d’Antan, remplacé aujourd’hui par « Casino shopping », et oui… les temps changent…

2. “A la Tentation” (Tissus) remplacé par le restaurant « Les Tontons Flingueurs »

3. Dépôt du Bazar Central, remplacé aujourd’hui par le restaurant « Ekhi »

4. « Aux 4 Saisons » (Fruits et légumes) tenu par Jacques Quintal et Jean-Claude Lacondéguy, remplacé aujourd’hui par le restaurant « Le Vivaldi »,

Magasin les 4 Saisons (Merci à Mireille Saldou pour sa contribution)

5. « Rousso » (Prêt à porter) remplacé par « Séphora ». Ce grand magasin traversait jusqu’à la rue Victor-Hugo, ou se trouvait une autre entrée donnant non loin du magasin « A la Ville de Madrid ».

6. « Ets Suarez » (TV Radiola) tenu alors par Mme Suarez et sa fille, à priori en travaux aujourd’hui.

7. Idylia (Articles de mariage) venait juste après, et à priori libre actuellement.

8. « Le Stock américain » comme nous l’appelions alors, distribuait notamment toutes sortes de jeans (Levis, Wrangler etc.), des bottes de type Santiags, des blousons cuir, des chemises façon Texas ainsi que des ceinturons et accessoires à la mode du moment.

Je me souviens très bien du couple fondateur qui circulait dans Bayonne au volant d’une énorme Oldsmobile décapotable blanche, qui en faisait rêver plus d’un…

Ce magasin traversait également jusqu’à la rue Victor-Hugo, dont l’entrée dans cette rue se situait presque face à la rue Lormand et le magasin « Chaussures André ».

9. Le « Restaurant Navailles » lui aussi traversant jusqu’à la rue Victor-Hugo, qui a été remplacé aujourd’hui par « La table de Pottoka ».

10. Enfin, l’agence Havas et l’office du tourisme ex syndicat d’initiative se partageaient le local de l’actuel « Victor Hugo ». Juste au-dessus se trouvait l’Union Commerciale.

Je tiens tout particulièrement à remercier Mireille Saldou, ancienne propriétaire du magasin “Aux 4 saisons”, qui m’a gentiment envoyé cette superbe photo de l’époque, elle permet de se faire une idée de la configuration du quai dans ces années-là.

J’ai d’ailleurs beaucoup de plaisir à y revoir certaines collègues (Marie-Pierre, Sylvie…) avec lesquelles j’ai travaillé à cette époque.

Vous noterez que ce cliché a été pris durant les fêtes de Bayonne fin des années 70, certains indices le démontrent, comme par exemple quelques (rares) bérets rouges, mais également les poteaux longeant la Nive soutenant les guirlandes aux ampoules colorées.

Malheureuses ampoules qui avaient beaucoup de difficultés à finir entières cette période de liesse…

Je ne sais pas comment cela se passe chez vous, mais ici, lors des réunions de famille, nous n’avons pas toujours l’occasion d’évoquer le Bayonne d’antan, ces articles sont donc pour moi un moyen (que j’espère efficace) de transmettre à ma fille Jessica et à mes petits-enfants, une certaine vision de leur ville natale, tout comme mes ascendants l’ont fait pour moi.

S’il en est de même pour vous, et que vous voulez transmettre ce « patrimoine bayonnais » aux générations suivantes, n’hésitez pas à me transmettre vos témoignages, photos et/ou vidéos, je ne manquerai pas de les diffuser pour le plus grand plaisir de tous.

Vous venez de lire “Le Quai Dubourdieu des années 70”

Si cette publication vous a plu, n’hésitez pas à le partager, c’est l’objectif premier des Bayonnades… le partage !

ABONNEZ-VOUS C’EST GRATUIT ! (Haut de la colonne de droite)